[./impact_et_caractere_pag.html]
[./indexpag.html]
DOMAINES OU SE MANIFESTENT LES CRISES : Le déclencheur d'une crise, de ce qui va nous amener à porter un regard neuf sur des aspects de notre vie, peut être un événement qui a la légèreté d'une plume (une intonation de voix par exemple) ou être d'une très grande violence. La vie nous amène à revisiter, peu à peu, tous les domaines de notre existence. Très tôt, nous "choisissons" nos valeurs et nos comportements en fonction des "réponses" de notre environnement et des exemples de notre entourage que nous avons adoptés s'ils nous semblaient "bons" ou rejetés, s'ils nous semblaient "mauvais". Or il y a toujours un moment où cette belle organisation craque : il nous faut alors reconstruire quelque chose de nouveau, le plus souvent avec les mêmes briques mais en les agençant autrement. Il peut être tentant de se dire "si je dois revisiter, autant m'y mettre tout de suite ! " En fait, il semble plus efficace de se donner pleinement à ce qu'on fait et vit et de régler, au fur et à mesure, les obstacles qui se présentent en travers de notre chemin et qui sont en général exactement ceux dont nous avons besoin pour évoluer vers notre objectif. Les aléas de l'existence vont nous confronter à cinq domaines principaux : - celui de notre identité et de l'image que nous nous faisons de nous mêmes, - celui des liens et de leurs qualités (gros cordages, lacet coulant ou fil d'or...?) établis avec les autres (parents, fratrie, généalogies, amis, collègues, autorités, conjoints...), - celui de ce qui fait notre sécurité intérieure et extérieure (santé, besoins existentiels, matériels, physique...), - celui de notre pouvoir : expression, affirmation de soi, territoire et expansion, obtenir ou conserver des informations... - celui de nos croyances de vie, de nos croyances philosophiques et spirituelles. Dans les faits ces domaines s'interpénètrent plus ou moins et, lorsqu'un événement vient bousculer de plein fouet un domaine, tous les autres risquent de subir plus ou moins l'onde de choc. Si vraiment tous sont profondément remis en question, nous avons l'impression devant la perte de nos repères de devenir "fou". Par exemple : si je révise ma perception de la relation à mes parents, je touche à ma propre image dans cette relation et à mes responsabilités, ainsi qu'à mon pouvoir d'expression et sans doute à mes valeurs ce qui peut avoir un impact sur ma santé, surtout si je suis très émotif(ve). Les compartiments de nos divers domaines de vie ne sont pas étanches cependant notre caractère intervient et nous fait vivre ou apparaître les crises différemment. Impact des crises accueil
[Web Creator] [LMSOFT]